Le groupe Verts trace son chemin

Le 21 juin 2012 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Barbara Bompili, peut-être l'une des co-présidents du groupe EELV à l'assemblée ?
Barbara Bompili, peut-être l'une des co-présidents du groupe EELV à l'assemblée ?

A peine constitué, le groupe Europe Ecologie-les Verts (EELV), fort de ses 18 députés, se fait sa place au soleil. Comme annoncé par Noël Mamère (Gironde), le groupe sera co-présidé par une femme et un homme. Les heureux élus sont Barbara Pompili (Somme) et François de Rugy (Loire-Atlantique) qui permuteront à la présidence au bout de deux ans et demi, si toutefois la présidence de l’Assemblée l’accepte.

Le porte-parole du groupe sera Noël Mamère. Celui-ci aura d’ailleurs fort à faire, notamment après la dernière sortie d’Alain Vidalies. Interrogé dans l’émission Question d’infos, le ministre des relations avec le parlement avait indiqué, le 20 juin, que les écologistes, à l’Assemblée, auraient «la liberté d'expression, mais pas la liberté de vote».
Le groupe, qui perdra en route Cécile Duflot (qui reprend son maroquin de ministre de l'égalité des territoires et du logement), présentera Danièle Auroi (Puy-de-Dôme) à l’une des vice-présidences de l’Assemblée nationale. En cas d’élection, elle cèderait la place (après accord de la présidence) à Sergio Coronado, député représentant les Français d’Amérique du Sud.

Enfin, Denis Baupin (Paris) présentera sa candidature à la présidence de la commission du développement durable, «qui devrait nous revenir», dit-on dans les rangs Verts.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus