Le Groenland accouche d’un iceberg géant

Le 09 août 2010 par Thérèse Rosset
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le 5 août, un formidable bloc de glace s’est détaché du glacier Petermann, dans le nord-ouest du Groenland. Grâce aux images du satellite Modis-Aqua de la Nasa, le chercheur Trudy Wohlleben du Service canadien des glaces a pu détecter la scission d’une partie du deuxième plus grand glacier de ce territoire danois.

L’île de glace Petermann a ainsi perdu près d’un quart de ses 70 kilomètres de long. L’iceberg géant s’étend sur 260 kilomètres carrés (c'est-à-dire plus de deux fois la taille de la ville de Paris) et « l’eau douce enfermée dedans pourrait alimenter pendant deux ans la rivière de Delaware ou de l’Hudson », observe Andreas Muenchow, professeur de sciences océaniques et ingénieur à l’université du Deleware.

Des blocs de glace de plus petite taille s’étaient déjà détachés de Petermann en 2001 (88 km²) et 2008 (26 km²). Les chercheurs attendaient une fissure dans le glacier Petermann, du fait de sa forte croissance depuis 7 ou 8 ans.

Le dernier phénomène comparable remonte à 1962 dans le Nunavut, lorsqu’un morceau du bloc de glace « Ward Hunt », de plus de 500 km², s’est séparé du glacier terrestre.

« Personne ne peut affirmer que l’événement est causé par le réchauffement climatique, mais inversement, personne ne peut prouver qu’il ne l’est pas », note Andreas Muenchow.

Selon les dernières prévisions, la nouvelle île de glace devrait entrer dans le détroit de Nares, séparant le nord du Groenland du Canada. Là-bas, une équipe scientifique (déjà sur place depuis plusieurs années) étudiera son évolution. Le gigantesque bloc de glace pourrait bloquer le canal de Nares, ou se casser en petits morceaux. Si tel était le cas, ils pourraient alors être propulsés au sud par les courants océaniques, suivre les côtes de l’île de Baffin et du Labrador avant d’atteindre l’Océan Atlantique d’ici deux ans.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus