Le grain de folie d’un Clostridium

Le 22 août 2012 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Clostridium perfringens.
Clostridium perfringens.

Certains médicaments antipsychotiques pourraient fortement accroître la virulence de Clostridium perfringens, pathogène alimentaire normalement sans gravité, selon un rapport publié par les centres de contrôle et de prévention des maladies (CDC).

A l’origine de ces soupçons, une épidémie survenue, en mai 2010, dans un hôpital psychiatrique de Louisiane: sur les 136 résidents du centre, 42 sont tombés malades, ainsi que 12 membres du personnel. En cause, du poulet contaminé par un Clostridium perfringens de type A.

Or si cette bactérie entraîne en général une légère diarrhée, d’une durée dépassant rarement 24 heures, elle a cette fois-ci causé 3 décès, chez des malades âgés de 41 à 61 ans. Rien à voir avec l’infime taux de mortalité normalement lié à la bactérie (environ 0,03%), qui ne tue en général que des personnes physiquement très vulnérables, bébés et vieillards.

Point commun des trois victimes, toutes schizophrènes, la prise de médicaments antipsychotiques dont l’un des effets indésirables est de diminuer l’activité intestinale –quétiapine, fluphénazine, benztropine, clozapine-, favorisant donc la constipation.

Et ce au risque de «retarder l’élimination normale de la diarrhée liée à C. perfringens, et d’entraîner une plus longue exposition à la toxine», avancent les chercheurs, qui appellent les établissements psychiatriques à la vigilance face aux infections alimentaires.

D’autant que ce n’est pas une première aux Etats-Unis: en 2001, un autre hôpital psychiatrique avait vu 2 de ses patients décéder à cause de C. perfringens, sur 7 personnes atteintes. Les CDC font état d’une affaire similaire survenue dans les années 1990 au Royaume-Uni, avec 2 décès dans un service de psychogériatrie.



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus