Le gouvernement verdit son projet de loi de finance

Le 18 septembre 2018 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Le BTP ne sera plus exempté de la TICPE.
Le BTP ne sera plus exempté de la TICPE.

<


Rien ne filtre sur le projet de loi de finances 2019. Sauf ce qui le rend un peu plus vert dans l’opinion. Ce mardi 18 septembre, Les Echos ont titré sur le coup de rabot que le ministère des finances souhaiterait donner à la détaxation du gazole pour plusieurs secteurs économiques.

fin de l'exonération de la TICPE
Selon le quotidien des affaires, Bercy pourrait supprimer l’exonération de la taxe Intérieure de consommation sur les produits énergétiques (TICPE) dont bénéficient plusieurs secteurs d’activité : métallurgie, BTP, chimie, électricité, pêche, transport fluvial, collecte du lait, extraction du gaz naturel. Les taxis et les poids lourds ne seraient pas concernés. De quoi tout de même rapporter 900 millions d’euros par an au budget de l’Etat.

taxe carbone
En plus de la suppression de cette aide d’Etat à la consommation d’énergies fossiles, le gouvernement a confirmé la poursuite du rattrapage tarifaire du gazole par rapport au supercarburant via la hausse de la contribution climat énergie, la taxe carbone française. Interrogée par BFMTV, la ministre chargée des transports a confirmé que les taxes frappant le gazole allait s’alourdir de 7 cents par litre, l’année prochaine, contre 4 cents pour l’essence. Super et carburant pour les véhicules diesel devraient arriver à la parité des prix en 2020.
En 2015, rappelle l’OCDE, l’Etat soutenait la consommation de carburants pétroliers à hauteur de 3 milliards d’euros par an.



Sites du groupe
Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus