Le gouvernement signe une convention avec le secteur aérien

Le 29 janvier 2008 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Six acteurs du secteur aérien français ont signé avec le ministère de l'écologie, du développement et de l'aménagement durables (Medad) une convention concernant la réduction des émissions de CO2 et d'oxydes d'azote (NOx), et la lutte contre les nuisances sonores: Air France-KLM, le groupement des industries françaises aéronautiques et spatiales (Gifas), Aéroports de Paris (ADP), la Fédération nationale de l'aviation marchande (Fnam), l'Union des aéroports français (UAF) et le Syndicat des compagnies aériennes autonomes (Scara): «Il s'agit d'un accord historique. Je me réjouis que l'ensemble des acteurs du secteur aérien se mobilisent et mettent en place des actions concrètes pour atteindre les objectifs fixés par le Grenelle», a déclaré le ministre d'Etat Jean-Louis Borloo, lors de la signature le 28 janvier.

D'après le communiqué du ministère, Air France s'est fixé un objectif de réduction de 20% des émissions de CO2 sur la desserte entre métropole et les départements d'Outre-mer, et de 5% sur les vols domestiques entre 2005 et 2012. De leur côté, les exploitants d'aéroports et les entreprises d'assistance aéroportuaire et de maintenance «entreprennent des démarches globales afin de réduire les émissions de CO2 et de polluants locaux», comme l'utilisation de véhicules propres.

Le gouvernement avait déjà annoncé en décembre des mesures concernant la réduction du bruit (1), dont le relèvement de la taxe sur les nuisances sonores aériennes (TNSA) pour les aéroports d'Orly et de Nantes au 1er janvier 2008, qui doit permettre d'ici deux ans de traiter les dossiers d'aide à l'insonorisation en retard.

Dans un communiqué, France nature environnement (FNE) s'est dit inquiet que le secteur prenne des engagements non contraignants en matière d'émissions de gaz à effet de serre. L'association pointe du doigt le développement de l'activité aérienne en France avec la prochaine autorisation de construction de l'aéroport de Notre Dame des Landes et la volonté de la commission Attali de développer les compagnies low-cost.



(1) Voir l'article du JDLE «Nuisances aériennes: un premier pas du gouvernement»




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus