Le golfe du Mexique n’est pas tiré d’affaire

Le 21 octobre 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

Les Etats américains du golfe du Mexique pourraient devoir faire face à des pertes cumulées de 350 milliards de dollars (249,55 milliards d’euros), dans le cas où ils n'entreprendraient rien pour lutter contre les effets du changement climatique, révèle une étude publiée mercredi 20 octobre.

Diligentée par le réassureur helvétique Swiss Re et le fournisseur d'énergie américain Entergy, ce rapport estime que les Etats du Texas, de Louisiane, du Mississippi et de l'Alabama pourraient devoir renoncer chaque année de 2 à 3 % de leur PIB dès 2030, s'ils n'agissent pas pour contrecarrer les effets du changement climatique. « Le vent et les tempêtes provoquent déjà des dégâts qui se montent à 14 milliards $ (9,98 milliards €) par an dans la région », indique l'étude. « Le changement climatique, ajouté à l'expansion économique et à l'affaissement progressif des terres, pourrait augmenter les pertes économiques de 65 % par an », souligne le texte.

Pour parvenir à de telles conclusions, les chercheurs se sont penchés sur 77 comtés et paroisses des quatre Etats et ont évalué l'impact que pourraient avoir des désastres naturels sur l'économie locale, notamment sur les secteurs de l'électricité, du gaz et du pétrole.

Selon les auteurs, les principaux dangers qui guettent la région - les ouragans, l'affaissement des terres et l'élévation du niveau de la mer - ne feront que s'accentuer dans les années à venir. L'étude recommande donc aux Etats de prendre 9 mesures destinées à atténuer les conséquences financières des désastres naturels, allant de règles de construction plus strictes à de meilleures digues en passant par la régénération des terres marécageuses.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus