Le golfe du Mexique contaminé par des HAP

Le 05 novembre 2010 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Selon une étude publiée fin octobre dans les Geophysical Research Letters, de fortes concentrations d’hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP) ont été retrouvées dans les eaux profondes du golfe du Mexique, peu après l’explosion de la plate-forme Deepwater horizon.

Les HAP sont des polluants organiques persistants qui peuvent causer d'importants dommages à la santé humaine et aux écosystèmes. Ils ont une action toxique rémanente et possèdent un grand pouvoir de bioaccumulation dans la chaîne alimentaire. Certains d’entre eux, comme le benzo(a)pyrène, sont cancérigènes.

« Ces substances chimiques se sont éparpillées au fur et à mesure que le pétrole s’est déversé. Personne n’a pu prouver qu’elles s’étaient dissipées, il est donc probable qu’elles sont toujours présentes », a déclaré l’un des auteurs de l’étude à Reuters, le 2 novembre.

Retrouvez la suite de cet article sur le blog du Salon Pollutec 2010



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus