Le glyphosate est totalement interdit en Autriche

Le 03 juillet 2019 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Bye bye Roundup et autres produits à base de glyphosate
Bye bye Roundup et autres produits à base de glyphosate

Le Parlement autrichien a adopté, le 2 juillet, une interdiction totale du glyphosate sur le territoire national au nom du principe de précaution. Une première dans l’Union européenne alors que son utilisation avait été renouvelée par Bruxelles jusqu’au 15 décembre 2022.

Une majorité de parlementaires autrichiens ne veulent plus se cacher derrière l’exécutif européen. L’amendement d’interdiction du glyphosate, qui avait été déposé par le parti social-démocrate SPÖ (deuxième parti après le parti populaire), vient d’être voté. A la faveur toutefois d’un hasard de circonstances. Une majorité s’est en effet constituée entre le SPÖ, le parti écologiste Jetzt, le parti d’extrême-droite FPÖ et les libéraux Neos, permise par l’absence de coalition résultant de la chute, en mai dernier, du gouvernement dirigé par le conservateur Sebastian Kurz. La mesure a de surcroît été adoptée in extremis, trois jours avant la fin de la session parlementaire.

24% de la SAU en bio

Le parti conservateur ÖVP, favori des législatives anticipées de septembre, s’y est opposé au nom de «la pénalisation des agriculteurs». De certains agriculteurs seulement, puisque l’agriculture biologique autrichienne représente 24% de la surface agricole utile. Un record en Europe. L’ ÖVP préférait une interdiction partielle visant les particuliers, la proximité des écoles et les terrains de sport. Dans la même veine, le principal syndicat agricole –le Bauernbund, proche du parti conservateur- a affirmé que la mesure risquait d’être retoquée par Bruxelles, comme l’avait été l’interdiction décidée en 2018 par le land autrichien de Carinthie.

Série noire

Utilisé dans de nombreux produits dont le Roundup de Monsanto, le glyphosate est classé comme «cancérogène probable» par le Centre international de recherche sur le cancer (Circ) depuis 2015. Monsanto a par ailleurs été condamné à deux reprises par des tribunaux californiens.  

Vague écolo

Grisés par leur victoire sur l’herbicide, dont l’entrée en vigueur de l’interdiction n’est pas précisée, les parlementaires autrichiens ont pris d’autres mesures environnementales. Ils ont banni les sacs en plastique à partir de 2021 et décidé d’inscrire l’interdiction de privatiser les ressources en eau dans la Constitution. Avec cette formule : «la propriété publique de l’approvisionnement en eau potable est dans l’intérêt du bien-être et de la santé de la population».

Le glyphosate reste autorisé dans l’Union européenne jusqu’au 15 décembre 2022. En France, le gouvernement promet une interdiction «dans les principaux usages» au plus tard en 2021, et pour tous les usages dans les 5 ans. Mais refuse de l’inscrire dans une loi.

 

 



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus