Le GIEC se réformera lentement

Le 15 octobre 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Moins de deux mois auront été nécessaires pour engager le train dela réforme. Jeudi14 octobre, lors de la clôture de sa 32 e session plénière, le Groupe d’experts intergouvernemental sur l’évolution du climat (Giec) a indiqué, par un communiqué, les suites qu’il entendait donner aux conclusions du rapport publié le 30 août par l’InterAcademy Council.


De nouvelles procédures vont ainsi être mises en place pour assurer un meilleur traitement de la littérature « grise ». Pour n’avoir pas vérifié les informations issues du rapport d’une ONG, le Giec avait publié de mauvaises estimations de la durée de fonte des neiges de l’Himalaya, dans son 4 e rapport d’évaluation, publié en 2007.


Si le principe est acquis, la nomination d’un directeur général et d’un bureau exécutif de l’organisation n’est toutefois pas imminente. Les Etats représentés au Giec entendent définir précisément les contours de leur future mission. Un groupe de travail planche surla question.Demême, trois autres commissions ont été constituées pour définir de meilleures procédures de préparation des rapports d’évaluation (le 5 e doit être publié entre 2013 et 2014), une stratégie de communication et un nouveau mode de gestion des conflits d’intérêt.


Ces aréopages devront présenter leurs recommandations en mai prochain, lors de la prochaine réunion plénière de l’institution onusienne. Plus anecdotique : l’actuel président devrait aller jusqu’à l’échéance de son mandat. «  Personne n’a ouvertement pris la parole pour le remettre en cause », a indiqué au Soir, Jean-Pascal van Ypersele, l’un des vice-présidents du Giec. Interrogé par Reuters, Rajendra Pachauri a toutefois indiqué qu’il était favorable à une limitation à un seul mandat



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus