Le futur commissaire au climat se décarbure

Le 16 septembre 2014 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Miguel Arias Canete devra maintenant prouver qu'il n'a plus d'attache avec le secteur pétrolier.
Miguel Arias Canete devra maintenant prouver qu'il n'a plus d'attache avec le secteur pétrolier.
DR

Le commissaire européen désigné à l'Action pour le climat et à l'énergie, l'Espagnol Miguel Arias Canete, se déleste des participations qu'il détient dans deux entreprises pétrolières afin de faire taire les critiques sur un possible conflit d'intérêts, a annoncé ce 16 septembre le parti populaire européen (PPE), dont il fait partie.

«J'ai donné des instructions pour me séparer des participations que je détenais dans le secteur énergétique dès que j'ai été désigné commissaire (...) afin d'éviter de créer le moindre soupçon de conflit d'intérêts», affirme Miguel Arias Canete cité dans le communiqué du PPE.

La cession des parts sera achevée le 18 septembre, 10 jours avant les auditions de chaque commissaire désigné au Parlement européen, où Miguel Arias Canete risque d'être malmené.

L'ancien ministre espagnol de l'agriculture, tête de liste du PPE aux dernières élections européennes, avait déclaré en juin détenir des participations de 2,5% chacune dans deux entreprises pétrolières, Petrolifera Ducar et Petrologis Canarias, pour un montant évalué, en 2011, à 326.000 euros.

Dès sa nomination au sein du futur exécutif européen, des ONG avaient dénoncé le profil de Miguel Arias Canete. Il devra résoudre des conflits d'intérêts et améliorer son bilan environnemental en tant que ministre pour prouver qu'il est à la hauteur, avait jugé Greenpeace-UE.

Miguel Arias Canete suscite également la polémique pour avoir tenu des propos où il évoquait sa supériorité intellectuelle face à une responsable socialiste, lors de la campagne pour les européennes.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus