Le FSI augmente sa participation dans Vergnet

Le 04 décembre 2012 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Vergnet emploie 240 personnes
Vergnet emploie 240 personnes

En grande difficulté financière, le fabricant français d’éoliennes Vergnet a bénéficié d’un apport de 4,6 millions d’euros de la part du Fonds stratégique d’investissement (FSI), ce qui augmente de 21% à 38% la participation du FSI à son capital.

«En cas de conversion de ces obligations, le fonds public peut en théorie dépasser les 60% du capital mais le FSI n’a aucune intention de devenir actionnaire majoritaire», a commenté à l’AFP Thierry Sommelet, directeur d’investissement.

Le bureau d’études breton Nass & Wind détient désormais 14,7% du capital et la famille Vergnet 11%.

Ces mesures découlent de l’accord financier finalisé en septembre denier (voir JDLE), dont une augmentation de capital validée le 29 novembre.

Par ailleurs, le fondateur et PDG Marc Vergnet, âgé de 70 ans, cède les commandes de cette entreprise basée à Ormes (Loiret), mais reste membre du conseil de surveillance.

Jérôme Douat, un ingénieur ayant notamment travaillé 7 ans pour Alsthom, récupère la présidence du directoire, tandis que Denis Francillard, ancien directeur des participations et du développement d’Areva, hérite de la présidence du conseil de surveillance.

Fondée en 1988, la société Vergnet a développé ses activités dans le stockage de l’énergie et le photovoltaïque.
 

 

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus