Le fluor en excès rendrait les enfants moins intelligents

Le 06 juillet 2007 par Diana Semaska
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Les enfants chinois qui boivent de l'eau de puits contaminée par de très hautes quantités de fluor présentent des résultats plus faibles aux tests d'intelligence comparés à ceux qui sont plus faiblement exposés à cet oligo-élément, selon une étude chinoise parue dans Environmental health perspectives. Menée par l'équipe de San-Xiang Wang sur 524 enfants chinois, elle confirme une précédente étude menée au Bangladesh qui a montré que le fluor peut engendrer des troubles dans le développement cérébral, lorsqu'il est trop fortement dosé.

Wang a montré que le pourcentage d'enfants ayant un QI inférieur à 70 passait de 0% chez ceux qui buvaient de l'eau naturellement peu fluorée, à 4% chez les enfants exposés à de fortes concentrations.

Les effets sanitaires du fluor ont déjà été évalués aux Etats-Unis (1). Préconisé pour la santé bucco-dentaire, le fluor est délivré dans l'eau du robinet de 66% des Américains, selon le Centre pour le contrôle et la prévention des maladies. En renforçant l'émail des dents et en permettant aux dents abîmées par les acides de se reminéraliser toutes seules, le fluor empêche la formation de caries. Mais en excès, il peut avoir des effets délétères sur les os, les dents (!) et le cerveau.



(1) Voir l'article du JDLE: «Le fluor dans l'eau potable, un risque sanitaire»






A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus