Le fluor dans l’eau potable, un risque sanitaire

Le 24 mars 2006 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Selon un rapport du National research council américain (1), les enfants exposés à de l'eau potable qui contient 4 milligrammes de fluor par litre (mg/l), la teneur maximale autorisée par l'Agence de protection de l'environnement (EPA), ont un risque de développer «une sévère fluorose de l'émail des dents», qui se caractérise par une décoloration et une perte de l'émail. L'étude conclut par ailleurs que les personnes buvant de l'eau avec cette concentration en fluor durant toute leur vie ont un risque plus important de fracture des os. Les auteurs de l'étude proposent donc de modifier la norme en vigueur aux Etats-Unis. En France, la situation diffère puisque la norme est de 1,5 mg/l. En outre, l'eau a naturellement une concentration en fluor moins importante que dans certaines régions nord-américaines.



(1) Ce Conseil national de recherche fait partie de l'Académie des sciences.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus