Le fenugrec égyptien reste interdit de visa européen

Le 26 octobre 2011 par Romain Loury
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

L’Union européenne va prolonger l’interdiction d’importation de plusieurs graines égyptiennes au moins jusqu’au 31 mars 2012, a annoncé la Commission européenne dans un communiqué.
 
Parmi ces graines, le fenugrec, dont un lot contaminé à l’Escherichia coli de souche O104:H4 a causé près de 4.000 malades et 44 morts entre mai et juillet dans le nord de l’Allemagne, et (dans une bien moindre mesure) dans la région bordelaise. Une fois le lien avéré avec les graines égyptiennes [JDLE], celles-ci ont été interdites à l’importation début juillet.
 
Mi-octobre, l’interdiction a été partiellement levée pour les légumes à cosses écossé ou non, frais ou réfrigérés, tels que haricots et petits pois. Elle demeure en cours pour tout autre type de graines, et ce au moins jusqu’au 31 mars 2012, a annoncé la Commission. Soit 5 mois de plus que le délai initialement prévu, qui devait expirer le 31 octobre.
 
«Un audit effectué par l'Office alimentaire et vétérinaire (OAV) en août a montré que les mesures mises en œuvre par les autorités égyptiennes pour combler les lacunes dans la production de graines qui peuvent potentiellement germer pour la consommation humaine ne sont pas suffisantes pour faire face aux risques identifiés», explique la Commission.
Prochaine étape: la publication imminente d’un avis de l’Autorité européenne de sécurité des aliments (Efsa), qui abordera les risques posés par E. coli et d’autres pathogènes dans ce type d’aliments.


Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus