Le développement durable se "francise"

Le 08 juillet 2010 par Thérèse Rosset
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Vous cherchez l’équivalence française de termes anglophones ?  Pas de panique, le ministère de la culture et de la communication vous facilite la tâche. Un livret « Vous pouvez le dire en français », consacré à la thématique du développement durable, vient d’être édité. Au terme « waste prevention », la Commission générale de terminologie de l’Académie française propose par exemple la traduction de « réduction des déchets ».

Depuis plus de 2 ans, 5.000 termes (pour la quasi-totalité en anglais) précédemment publiés au Journal officiel, et dans tous les domaines, ont trouvé une désignation en langue française. La Délégation générale à la langue française et aux langues de France (DGLF) a crée une base de données au www.franceterme.culture.fr. Un moteur de recherche permet de savoir si tel ou tel terme anglophone a trouvé son équivalent dans la langue de Molière. Le tout classé par rubriques balayant essentiellement les domaines scientifiques, techniques et économiques.

« L’emploi des termes recommandés s’impose à l’administration, mais chacun peut les adopter », énonce le ministère. Régulièrement, des campagnes de communication « par domaine » sont lancées. Objectif ? Informer les corps de métiers concernés (médias compris) qu’ils peuvent substituer des équivalents français « officiels », aux termes anglais ou américains traditionnels. Sous-jacente, une intention plus politique : « cet effort linguistique s’explique par la volonté de continuer à faire exister la langue française », confie Stéphanie Guyard, responsable de la mission sensibilisation et développement des publics de la DGLF.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus