Le démantèlement du Clemenceau aura lieu en Angleterre

Le 02 juillet 2008 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
C’est finalement la société Able UK ltd qui se chargera de démanteler en Angleterre la coque Q 790, c’est-à-dire l’ancien porte-avions français Clemenceau. D’après le ministère français chargé de la défense, la notification du marché «correspond à la signature officielle d’un contrat». Cinq sociétés étaient en compétition pour l’obtenir.

Le Clemenceau, qui contient une importante quantité d’amiante, avait suscité la polémique lorsqu’il avait été amené en Inde pour y être démantelé, puis rapatrié dans le port militaire de Brest où il se trouve depuis mai 2006, à la suite d’un arrêt du Conseil d’Etat qui avait suspendu le transfert en février 2006. Selon l’AFP, la délivrance de l’autorisation de transfert transfrontalier entre la France et la Grande-Bretagne va «prendre quelques semaines à l'issue desquelles l'ex-Clemenceau pourra quitter la rade de Brest». Able UK ltd précise dans un communiqué que le porte-avions devrait arriver au chantier dans l’été, et que cette opération de recyclage de navire sera la plus importante jamais opérée sur un chantier européen.

Pour Jacky Bonnemain, président de l’association Robin des bois, ce choix est une des meilleures solutions possibles du point de vue technique. Même si, d’après lui, des «écologistes anglais ont mis des bâtons dans les roues» de ce chantier.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus