Le débat public toujours en attente d’un président

Le 25 janvier 2008 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le décret de nomination du nouveau président de la Commission nationale du débat public (CNDP) devrait être publié «d'un jour à l'autre», selon Yves Mansillon, ancien président de la commission qui assure l'intérim jusqu'à son remplacement. Pour le moment, la CNDP ne peut plus fonctionner normalement, puisque le mandat d'Yves Mansillon courait jusqu'en septembre 2007. Une situation qui fait réagir France nature environnement (FNE), l'association allant jusqu'à parler de «débat public muselé». Dans un communiqué du 17 janvier, Michel Dubromel, pilote du réseau transports s'inquiète de la «prise de décisions importantes en matière d'infrastructure (projets autoroutiers et/ou aéroportuaires) alors que la structure de débat public n'est plus opérationnelle».

Au contraire, pour Yves Mansillon, ce retard «n'a pas eu de conséquence défavorable pour l'essentiel». Les derniers débats –deux projets routiers, le renouvellement de la station d'épuration d'Achères et trois terminaux méthaniers- ont pu être organisés, même si les bilans doivent encore être signés par le prochain président. Quant aux projets en cours, notamment sur un autre terminal méthanier, et des canalisations de gaz, la CNDP n'a pas encore été saisie. «A cause du Grenelle, les porteurs de projet ont préféré attendre», précise l'ancien président de la CNDP.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus