Le Cruiser OSR bientôt interdit en France

Le 01 juin 2012 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le Cruiser va disparaître des champs de colza
Le Cruiser va disparaître des champs de colza

En annonçant l’interdiction du pesticide Cruiser, le ministre de l’agriculture Stéphane Le Foll a fait un geste en direction des abeilles.

«J’ai averti le groupe qui commercialise le Cruiser que j’envisageais de retirer l’approbation de mise sur le marché», a déclaré Stéphane Le Foll, ce 1er juin, sur le perron du ministère. L’interdiction du pesticide du groupe suisse Syngenta, utilisé sur le colza, pourrait être effective en France dans les prochaines semaines.

Cette annonce fait suite à la publication d’une étude de l’Institut national de recherche agronomique (Inra) montrant les effets nuisibles du thiamethoxam -l’une des substances actives du Cruiser OSR, de la famille des néonicotinoïdes- sur les abeilles (voir JDLE), et à un rapport de l’Anses sur le pesticide, demandé fin mars par le ministère et rendu public ce 1er juin, qui précise les facteurs de mortalité des abeilles et confirme les risques des faibles doses de cette substance.

«Même si l'on sait que la mortalité des abeilles est liée à des éléments multifactoriels, il y a quand même des liens qui ont été mis en évidence, en particulier sur le retour des abeilles aux ruches, des troubles de comportement liés aux molécules qui sont concernées», a considéré Stéphane Le Foll.

Le député socialiste Gérard Bapt, président du groupe Santé environnementale à l’Assemblée, s’est réjoui de cette décision, qui «tranche de manière bienvenue avec l’attentisme des ministres précédents, trop sensibles au lobby de l’industrie», a-t-il déclaré.

Les apiculteurs se sont également déclarés satisfaits par la mesure. Ils alertent toutefois sur l’urgence d’une interdiction effective (l’enrobage des semences de colza démarre le 15 juin) et demandent que tous les types de Cruiser soient interdits. «Il n’y a encore aucun Cruiser interdit en France, alors que l’Italie a interdit tous les néonicotinoïdes», a affirmé Olivier Belval, qui préside l’Union nationale de l’apiculture française (Unaf).

En France, le thiamethoxam est utilisé dans le traitement des semences de colza, mais aussi de maïs (Cruiser 350), de betterave (Cruiser 600 FS), et de pois (Cruiser FS).

Le groupe suisse dispose désormais de 15 jours pour faire part de ses observations, avant que l’interdiction ne soit effective. Il a déjà contesté les conclusions de l’étude, estimant que «le Cruiser OSR est utilisé sur plus de 3 millions d’hectares de colza en Europe sans incident».

Désormais, la bataille contre le Cruiser devrait se poursuivre au niveau européen. Stéphane Le Foll a en effet annoncé qu’il allait saisir la Commission européenne et l’Autorité européenne pour la sécurité alimentaire (Efsa) pour que l’autorisation du Cruiser y soit revue.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus