Le Conseil pour une certification des biocarburants

Le 14 juin 2007 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Lors du Conseil Transports du 6 au 8 juin, les 27 ministres en charge de ce domaine ont adopté des conclusions concernant une stratégie européenne en matière d'énergie dans les transports, l'un des trois secteurs qui, avec le bâtiment et l'industrie, contribue à la facture d'émissions de gaz à effet de serre (GES) de l'Union européenne. Le Conseil en a profité pour confier quelques missions à la Commission.

S'il continue à soutenir les biocarburants, le Conseil «avertit que ce développement ne doit pas avoir de répercussions indésirables en termes d'environnement, de changement climatique, d'économie, ou de société.» Pour cela, les 27 représentants des Etats membres demandent à la Commission de présenter une proposition relative à la certification des biocarburants en fonction des critères de durabilité et de leur contribution à la réduction des émissions de GES.

Le Conseil estime par ailleurs que l'Union européenne doit «mettre davantage l'accent sur la démonstration de technologies de production de deuxième génération». A la Commission de trouver le moyen de les encourager.

Le Conseil s'est également penché sur les véhicules particuliers, le secteur aérien, le transport ferroviaire et le transport par voie fluviale et maritime. Pour ce dernier type, le Conseil n'évoque pas la possibilité, présentée le 16 avril par la Commission, de l'inclure dans le système communautaire d'échange de quotas d'émissions (SCEQE) (1).

(1) Voir l'article du JDLE: «Quotas de CO2: après l'aviation, le secteur maritime»




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus