Le Chili pense vendre 20 Mteq de CO2 par an

Le 24 février 2005 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L’ouverture du marché des quotas de CO2 semble beaucoup emballer au Chili. La récente entrée en vigueur du protocole de Kyoto offre en effet au pays latino-américain des opportunités évaluées à quelque 150 millions de dollars (113 millions d'euros) d’ici à 2008. Le portefeuille de droits d’émission que le Chili pourrait mettre sur le marché international, au travers du mécanisme de développement propre (MDP), est évalué à 20 millions de tonnes de CO2 par an. Selon la Banque mondiale, le Chili est le troisième pays le plus dynamique en matière de MDP, derrière le Brésil et l’Inde. Le consultant Point Carbon, cité par le quotidien national El Mercurio, estime en outre que le pays andin serait le deuxième pays le plus attractif enmatière d’investissements propres. Le Chili a déjà conclu des accords bilatéraux avec cinq pays européens au cours de l’année dernière et en 2003, il a souscrit avec le Japon une convention pour la promotion de projets de réduction de gaz à effet de serre.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus