Le Chili crée trois réserves marines

Le 05 octobre 2015 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
L'île Robinson Crusoë, dans l'archipel Juan Fernández.
L'île Robinson Crusoë, dans l'archipel Juan Fernández.
DR

La protection des mers connaît une formidable accélération. Moins d’une semaine après l’annonce par la Nouvelle-Zélande de la création d’une vaste aire marine protégée, c’est au tour du Chili de renforcer la protection de ses eaux du large. Ce lundi 5 octobre, Santiago fait coup double. Dans un premier temps, le ministère de l’environnement annonce la création du parc marin Nazca-Desventuradas, autour des minuscules îles d'Infortune (Desventuradas en espagnol), dont la superficie est fixée à 300.000 kilomètres carrés. Le dispositif est complété par une aire marine protégée de 12.000 km2, autour de l’archipel Juan Fernández.

Près d'un million de km2

En marge d’une conférence sur les océans à Valparaiso, la présidente du Chili, Michèle Bachelet, a aussi annoncé la conclusion d’un accord entre le gouvernement central et les autorités de l’île de Pâques. Aux termes de cette convention, Santiago et Hanga Roa devraient créer, au premier semestre 2016, une importante aire marine protégée.

Selon Pew Charitable Trusts et la Fondation Bertarelli, la superficie de cette nouvelle aire pourrait dépasser les 630.000 km2. L’île de Pâques abrite 142 espèces endémiques, dont 27 sont menacées ou en danger d'extinction. Le parc permettra aussi aux Pascouans de maintenir leurs pratiques centenaires de pêche de subsistance au sein d'une zone qui s'étend à 50 milles marins du rivage.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus