Le chef de l’Etat pour un Grand Paris «écologique»

Le 04 mai 2009 par Victor Roux-Goeken
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Un million d’arbres pour compenser les émissions autour de l’aéroport de Roissy, une rocade de métro automatique de 130 kilomètres autour de la capitale d’ici 2022, un train à grande vitesse pour relier Paris au Havre en une heure d’ici 2015…

Telle est la vision du Grand Paris de Nicolas Sarkozy, qu’il a présentée mercredi 29 avril devant un parterre d’élus et d’architectes. Le chef de l’Etat a annoncé un plan d’investissement de 35 milliards d’euros sur 12 ans, dont 21 milliards pour la rocade de métro, et un projet de loi déposé en octobre.

Le président a appelé à une «ville écologique», soucieuse de la préservation des ressources en eau et des espaces verts, tout en estimant possible de mobiliser 200 kilomètres carrés de réserves foncières dans la région pour construire 70.000 logements par an, le double du rythme actuel selon lui.


Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus