Le changement climatique renforce le risque d’inondations

Le 07 décembre 2007 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Environ 150 millions de personnes pourraient être exposées à des inondations côtières centennales d'ici 2070, contre 40 millions actuellement. C'est ce qui ressort d'un rapport publié par l'Organisation de coopération et de développement économiques (OCDE) (1), premier d'une série consacrée aux répercussions économiques du changement climatique dans les grandes villes. Le changement climatique, la croissance démographique et l'urbanisation entraîneront en effet une augmentation des populations exposées aux inondations côtières. Le patrimoine exposé pourrait atteindre 35.000 milliards de dollars (environ 23.700 milliard d'euros) d'ici 2070, soit 10 fois plus qu'actuellement.

Dans leur analyse, les auteurs, des experts universitaires et du secteur privé, se sont basés sur une élévation moyenne du niveau des océans de 0,5 mètre d'ici 2070. Ils se sont intéressés à 136 villes portuaires. A l'heure actuelle, Mumbai (Bombay) en Inde, Guangzhou en Chine, et Miami aux Etats-Unis, font partie des 10 villes présentant le plus grand nombre d'habitants exposés au risque d'inondation. En 2070, c'est Calcutta (Inde) qui, d'après les prévisions, sera la ville la plus exposée au monde.

Selon les auteurs, il faut donc que l'adaptation devienne une priorité des pouvoirs publics dès maintenant, pour ralentir et limiter les effets aggravants du changement climatique sur le risque d'inondation côtière.


(1) Ranking port cities with high exposure and vulnerability to climate extremes






A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus