Le changement climatique à l’Onu

Le 18 avril 2007 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Pour la première fois de son histoire, le Conseil de sécurité de l'Onu a débattu, mardi 17 avril, du changement climatique, signe de la prise en compte d’un risque majeur.

Ce débat public, organisé à l'initiative de la Grande-Bretagne qui préside le Conseil en avril et dirigé par la secrétaire au Foreign Office Margaret Beckett, a officiellement pour thème «Energie, sécurité et climat». Il n'est pas destiné à déboucher sur des décisions du Conseil de sécurité mais à «faire davantage prendre conscience de cette question», a déclaré à la presse un responsable britannique.

A la veille de ce débat, Margaret Beckett a exhorté les entreprises américaines à prendre conscience de la nécessité d'investir dans les technologies non émettrices de CO2, signalant qu'était en train de se créer un «vaste marché» en la matière. La responsabilité du Conseil de sécurité, définie par la Charte de l'Onu, est le maintien de la paix et de la sécurité internationales, et de nombreux Etats membres estiment qu'il sort de son rôle lorsqu'il traite de sujets non directement liés à la paix, comme les Droits de l'homme par exemple.

Cependant, à la veille du débat, un groupe privé de recherche à but non lucratif américain, CNA Corp., a publié à Washington un rapport affirmant que le réchauffement planétaire constituait une sérieuse menace pour la sécurité nationale des Etats-Unis en risquant d'avoir un impact sur les opérations militaires et d'accroître les tensions mondiales.




A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus