Le Cese se mobilise pour le climat

Le 28 avril 2015 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Gaël Virlouvet, rapporteur de l'avis sur le bilan de 20 ans de politique climatique en France
Gaël Virlouvet, rapporteur de l'avis sur le bilan de 20 ans de politique climatique en France

Le Conseil économique, social et environnemental (Cese) a présenté, ce 28 avril, deux projets d’avis concernant la préparation de la COP 21, qui se tiendra à Paris en décembre, ainsi que le bilan de 20 ans de politique climatique dans l’Hexagone.

 

Le premier avis, intitulé «Réussir la conférence Climat Paris 2015» émet quelques propositions, dont la valorisation des initiatives positives, qui permet de mobiliser la société civile et les collectivités locales autour de trois objectifs principaux: réduire les consommations d’énergie, produire et consommer de façon durable, mettre au point des technologies bas carbone.

 

Contrôler les émissions de GES

 

Pour le versant diplomatique, le Cese espère lui aussi qu’un «accord global, juste et ambitieux» sera conclu à la fin de l’année. Il insiste notamment sur la mise en place d’une mesure et d’une vérification des émissions des gaz à effet de serre au niveau mondial, afin de contrôler les engagements pris par les Etats. Sans oublier la nécessaire participation du public autour de ces grands objectifs.

 

Concrétiser le fonds Vert

Soucieux des moyens financiers attribués à la lutte contre le réchauffement, le Cese rappelle qu’il est temps d’honorer les engagements pris à Copenhague en 2009 en faveur du fonds Vert, soit le versement de 100 milliards de dollars (91,4 Md€) par an d’ici 2020. Pour y parvenir, il plaide en faveur de la création d’une taxe internationale sur les transactions financières, de la mise à contribution des transports aériens et maritimes et de l’utilisation des droits de tirage spéciaux du fonds monétaire international. Pour l’heure, le fonds Vert n’a effectivement reçu que 150 M$ (137 M€).

 

Sortir des énergies fossiles

Plus largement, l’assemblée hexagonale appelle à une régulation économique et bancaire mieux adaptée aux financements à long terme, à une plus grande mobilisation des fonds privés en faveur de la transition écologique, au soutien du prix du carbone, à la sortie progressive des énergies fossiles et à une meilleure prise en compte des déplacés environnementaux. Son projet d’avis sera soumis au vote le 29 avril.

 

20 ans de lutte contre le changement climatique

Dans un second avis, le Cese a dressé un bilan de 20 ans de lutte contre le changement climatique en France et conclut que Paris doit saisir l’occasion de la COP 21 pour dynamiser sa politique climatique. «Les débats doivent porter sur la faisabilité de maintenir ou non l’augmentation de la température moyenne du globale au-dessous de 2°C et non plus sur la responsabilité de l’homme dans le changement climatique», insiste le projet d’avis qui sera soumis au vote le 29 avril.

 

Une déclaration de politique climatique

Pour ancrer durablement la politique française en la matière, le Cese suggère que sa dimension interministérielle, sous l’égide du Premier ministre, soit institutionnalisée, et donne lieu chaque année à une présentation devant le Parlement.

 

Un Grenelle de la mobilité et des transports

Le suivi de ces engagements pourrait enfin être confié à une instance ad hoc, composée des 5 collèges du Grenelle (patronat, syndicat, ONG, Etat, collectivités locales). Le projet d’avis demande enfin un audit sur les mesures nécessaires à l’atteinte du facteur 4 en France et pour lancer «un Grenelle de la mobilité et des transports». «Il n’y aura de réponses efficaces que si elles s’ancrent dans la réalité économique, sociale et environnementale des territoires», souligne le rapporteur et représentant de France Nature Environnement Gaël Virlouvet.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus