Le Cese ne rendra pas d’avis sur le statut animal

Le 01 mai 2012 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le statut animal serait-il un sujet tabou ?
Le statut animal serait-il un sujet tabou ?

Le travail de réflexion mené par le Conseil économique, social et environnemental (Cese) sur le statut animal a été stoppé net, le 26 avril. Coordonné par Allain Bougrain-Dubourg, président de la Ligue de protection des oiseaux (LPO), depuis un an, il visait à étudier la possible inscription de ce statut dans le Code civil.

Il avait déjà permis l’audition de 11 personnalités extérieures depuis décembre 2011, comme Bernard Vallat, directeur général de l’Organisation mondiale de la santé animale, Philippe Vannier, expert à l’Anses, Pascal Picq, maître de conférences au Collège de France, ou Renaud Denoix-de-Saint-Marc, membre du Conseil constitutionnel.

«La richesse des auditions, les multiples tentatives d’ouverture du rapporteur, et la volonté de nombre de conseillers d’avancer sur le sujet ont pesé moins lourd que certains lobbies», déplore France Nature Environnement dans un communiqué.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus