Le Canal Seine-Nord Europe à la dérive

Le 27 mars 2013 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le Canal Seine-Nord Europe est en mal de financements
Le Canal Seine-Nord Europe est en mal de financements

Lancé par le Grenelle de l’environnement pour développer le transport fluvial, le projet de canal Seine Nord-Europe prend l’eau à la lecture du communiqué publié le 26 mars par le ministère des transports.

Les coûts ont effet largement augmenté, passant de 4,4 milliards d’euros en 2009, selon Voies navigables de France (VNF), à environ 7 Md€ d’après l’actuel ministre des transports Frédéric Cuvillier. Plus largement, le rapport réalisé par la mission conjointe du Conseil général de l'environnement et du développement durable (CGEDD) et de l’IGF, qui n’est pas encore publié, remet en cause l’ensemble du projet.

«C’est une impasse financière de 2,6 Md€ qui nous est léguée, à laquelle ni les finances publiques ni les partenaires privés ne sont en mesure de faire face», a réagi le ministre des transports.

Si l’abandon du projet n’a pas été officiellement annoncé, l’heure serait plutôt à la réécriture d’un projet moins coûteux. La procédure actuelle de partenariat public-privé a été clairement stoppée et une nouvelle mission, présidée par le député Rémy Pauvros, est chargée de formuler un autre projet sur le plan technique.

Initialement, le projet prévoyait la création d’un canal à grand gabarit, long de 106 kilomètres, rejoignant l’Oise (Compiègne) au canal Dunkerque-Escaut (Cambrai), pour connecter la France au réseau fluvial du nord et de l’est de l’Europe.

La nouvelle version pourrait être présentée à la Commission européenne au 1er semestre 2014 afin de bénéficier de financements européens réglant jusqu’à 30% de la facture, selon le ministère des transports. La condition sine qua non pour que le canal Seine-Nord Europe voit le jour.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus