Le Canada face à une large contamination de l'eau au plomb

Le 05 novembre 2019 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Des canalisations plombées
Des canalisations plombées

Une dizaine de villes canadiennes affiche des taux anormalement élevés de plomb dans l’eau potable, selon une enquête publiée le 4 novembre par un collectif d’université et de médias nationaux.

Après avoir mené, pendant un an, des tests dans tout le pays, plus de 120 journalistes ont découvert des taux de plomb comparables voire supérieurs à ceux de Flint, au plus fort de la crise en 2015. Quasiment toutes les provinces sont touchées.

 

Record à Saskatoon

A Montréal, par exemple, la concentration moyenne s’élève à 7,3 parties par milliard (ppb) après 5 minutes d’écoulement[1] contre 7,6 ppb à Flint[2]. 36% des échantillons dépassent par ailleurs la norme du ministère de la santé (5 ppb). En cause: les vieilles canalisations reliant les réserves d’eau potable aux habitations. A Gatineau (Québec), les échantillons ont révélé 22% de dépassements de la valeur de 5 ppb. A Saskatoon (Saskatchewan), un record de 94% a été enregistré.

«Nous avons été très lents à nous pencher sur les problèmes de santé publique à long terme comme le plomb dans l’eau», reconnaît Michèle Prévost, professeure d’ingénierie à l’Ecole polytechnique de Montréal, qui ne s’estime pas surprise des résultats compte tenu de l’absence de mesures correctives et du vide réglementaire canadien.

 

la mémoire de Flint

Pour mémoire, le réseau d’eau potable de Flint a été contaminé entre 2014 et 2016 suite au changement d’approvisionnement opéré par la municipalité. Pour réduire ses dépenses, elle s’est tournée vers la rivière Flint dont le taux de chlore, fortement élevé, a tellement corrodé les canalisations qu’il a diffusé des particules de plomb dans l’ensemble du réseau. D’abord niée par les autorités locales et étatiques, la contamination au plomb a finalement été reconnue. Elle a empoisonné des milliers d’enfants et causé la mort d’au moins 12 personnes touchées par la légionellose.  

 

 

 

 

 

 

 



[1] Dans les habitations équipées de canalisations au plomb

[2] dans des habitations équipées d’un dispositif équivalent



Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus