Le Canada autorise le saumon génétiquement modifié

Le 26 novembre 2013 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Un saumon qui grandit plus vite que ses congénères naturels
Un saumon qui grandit plus vite que ses congénères naturels
Aquabounty

Le ministère canadien de l’environnement vient d’autoriser l’élevage et la commercialisation de saumons génétiquement modifiés (GM).

Conçus par la société AquaBounty Technologies, ces saumons AquAdvantage sont réputés pour leur vitesse de croissance très rapide et leur taille plus importante que celle de spécimens naturels.

Pour atteindre de telles performances, l’entreprise américaine de biotechnologies a intégré au génome d’un saumon de l’Atlantique (Salmo salar) un promoteur de protéine antigel de la loquette d'Amérique (Macrozoarces americanus) et le gène de l'hormone de croissance du saumon quinnat (Oncorhynchus tshawytscha).

Suivant les conclusions de l’évaluation des risques réalisée par Pêche et océans Canada, le gouvernement canadien estime que la production d’œufs de saumon GM femelle ne présente aucun risque pour la santé humaine ou pour l’environnement. En conséquence, il a donc autorisé l’élevage des saumons GM dans l’«installation étanche» d’une ferme terrestre située sur l’île du Prince Edouard.

Cette installation devra produire 100.000 œufs fécondés par an qui seront acheminés vers une ferme d’élevage de poissons, installée au Panama. Les saumons GM seront ensuite élevés jusqu’à ce qu’ils atteignent un poids de 1 à 3 kg avant d’être pêchés et débités en filets. Il ne reste plus qu’à AquaBounty à obtenir des autorisations de consommation auprès des pays visés par ses commerciaux.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus