Le Cameroun n’exportera vers l’Europe que du bois « légal »

Le 07 octobre 2010 par Célia Fontaine
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Un accord de partenariat volontaire a été signé le 6 octobre entre l’Union européenne (UE) et le Cameroun. Objectif : garantir l'origine légale des produits du bois importés dans l'UE et lutter ainsi contre les exportations illégales.

Le Cameroun est le pays d’Afrique qui exporte le plus de bois en Europe[1]. Après trois ans de négociations avec des représentants de la société civile et du secteur privé, un accord a enfin été trouvé. « D’ici juillet 2012, toutes les expéditions de bois et de produits du bois du Cameroun vers l'UE devront être accompagnées d’une autorisation attestant leur origine légale », explique le communiqué du 6 octobre de la Commission européenne. Les consommateurs européens auront ainsi l’assurance que le bois camerounais qu'ils achètent ne provient pas d’exploitations illégales, qui dévastent les forêts et atteignent les populations qui en dépendent.

Concrètement, un système national va être mis en place au Cameroun pour contrôler plus efficacement l’application de la législation en matière de production forestière.

Pour mémoire, le Parlement européen a adopté en juillet dernier la nouvelle législation qui interdit la vente du bois illégalement exploité (dans le JDLE). Ce partenariat est le troisième d’une série d’accords bilatéraux négociés entre l’UE et les pays producteurs de bois. La République du Congo s’est déjà engagée cette année, ainsi que le Ghana, en 2009.



[1] Le Cameroun exporte 80 % du bois qu’il produit vers l’UE. Il représente, en surface, la deuxième forêt tropicale du monde.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus