Le cabinet ministériel de Philippe Martin

Le 10 juillet 2013 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
ajouter à mes dossiersRéagir à cet article
Philippe Martin a fait le ménage à Roquelaure.
Philippe Martin a fait le ménage à Roquelaure.
DR

Philippe Martin a fait le ménage. Le nouveau ministre de l’écologie a profondément remanié le cabinet ministériel. La moitié de l’équipe de Delphine Batho a été remerciée, comme l’atteste l’arrêté ministériel fixant la composition du cabinet du ministre de l’écologie, publié par le Journal officiel du 10 juillet.

Sont nommés au cabinet du ministre :

  • Directrice adjointe du cabinet : Paquita Morellet-Steiner (inchangée).
  • Conseiller spécial : Raymond Cointe (en place de Jean-Paul Albertini).
  • Chef de cabinet : David Roizen (remplace Yasmina Ali Oulhadj).
  • Conseiller diplomatique : Paul-Bertrand Barets (inchangé).
  • Conseiller fiscalité et budget : Guillaume Leforestier (inchangé).
  • Conseiller chargé de la biodiversité, de la chasse, de la pêche, de la protection des milieux naturels et de l'agroécologie : Paul Delduc (remplace l’avocate Maud Lelièvre).
  • Conseiller chargé de la production et du mix énergétique, des tarifs et de la lutte contre la précarité énergétique : Charles-Antoine Goffin (remplace Christophe Schramm).
  • Conseillère en charge des relations avec les élus et le Parlement : Aurore Gillmann (inchangée).
  • Conseillère parlementaire : Laurence Tavernier.
  • Conseillère presse et communication : Véronique Drouet (remplace Jean-Louis Colin).
  • Conseillère technique chargée des questions nationales et locales relatives à l'eau et aux risques naturels : Amélie Renaud (remplace Marie Renne).
  • Conseiller technique chargé des énergies renouvelables et des réseaux : Nicolas Ott (reprend une partie des attributions de Christophe Schramm).
  • Conseillère technique chargée des risques technologiques et de la sûreté nucléaire, de l'économie circulaire et de la santé environnementale : Diane Szynkier (inchangée).
  • Gilles Ricono avait déjà été nommé directeur du cabinet du ministre, Philippe Martin.

A noter la disparition des postes de conseillers techniques chargé de la transition écologique de l’économie et de l’adaptation au changement climatique et des relations avec les ONG.