Le Burkina Faso s’offre une centrale solaire européenne

Le 17 juin 2016 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
La centrale de Zagtouli comprendra 130.000 panneaux photovoltaïques.
La centrale de Zagtouli comprendra 130.000 panneaux photovoltaïques.
DR

Ouverture, à Ouagadougou, du chantier de la première centrale solaire du pays.

Continent bien arrosé par le soleil, l’Afrique se convertit lentement à l’énergie solaire. Quelques mois après la mise en service par le Maroc de Nour, la plus grande centrale solaire thermodynamique africaine, au tour du Burkina Faso de s’équiper de panneaux.

Ce vendredi 17 juin, les dirigeants de la société nationale d’électricité du Burkina (Sonabel) ont lancé, à Zagtouli, la construction de la première centrale photovoltaïque du pays.

130.000 panneaux photovoltaïques

D’une capacité de 33 mégawatts crête, l’installation s’étalera sur une soixantaine d’hectares, dans la banlieue de la capitale: la plus importante dans la région subsahélienne. Le Français Cegelec assurera le gros œuvre. Le constructeur allemand SolarWorld fournira les 130.000 panneaux photovoltaïques.

D’un coût de 47,5 millions d’euros[1], cette première centrale solaire burkinabè accroîtra d’un seul coup de 14% la capacité de production de la Sonabel. Mais à elle seule, elle ne suffira pas à répondre à la croissance de la demande (+8% par an) ni aux importants besoins d’électrification[2].

 40.000 tonnes de CO2

Le Burkina et le Ghana construisent d’ailleurs une ligne de transport qui permettra à Ouagadougou d’importer jusqu’à 100 MW de courant dès le second semestre 2017.

Les 40.000 tonnes de CO2 épargnées à l’atmosphère, chaque année, par la centrale photovoltaïque de Zagtouli seront largement compensées par la mise en service d’ici 2019 de deux centrales thermiques de 108 et 150 MW, à Ouagadougou et à Donsin.



[1] Le financement est assuré par un don de 25 M€ de l’Union européenne et par un prêt de 22,5 M€ de l’Agence française de développement.

[2] Moins de 20% des Burkinabè ont accès à l’électricité.

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus