- 

Le budget communautaire nuisible à l’environnement?

Le 18 mars 2011 par Geneviève De Lacour
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

Une nouvelle fois, l’Union européenne est critiquée. Cette fois-ci, pour la mauvaise gestion de son budget. La critique émane de 91 organisations non gouvernementales, dont Greenpeace et le WWF qui réclament l’arrêt des subventions européennes pour des activités nuisibles à l’environnement.

 

Une lettre a été adressée jeudi 17 mars à José Manuel Durao Barroso, président de la Commission européenne. « Il est regrettable que des fonds publics soutiennent encore des activités qui nuisent à l’environnement», soulignent les signataires de la lettre.

Les ONG rappellent que l’Union européenne s’était engagée depuis 2006, et cela à plusieurs reprises, à mettre un terme aux aides financières préjudiciables à l’environnement, secteur par secteur. La promesse devait se concrétiser par la publication d’une feuille de route, pour la réforme des aides financières ayant des effets négatifs considérables sur l’environnement.

 

Malgré les appels répétés des conseils des ministres de l’environnement de l’Union et du Parlement européen, l’équipe de José Barroso n’a toujours pas publié ce document.

 

Les signataires de la lettre exigent la publication, sans tarder, de cette feuille de route qui « peut garantir une approche harmonisée en vue de l’élimination» de ces subventions. Et qui permettrait au moins de s’accorder sur la définition de ce qu’est une aide financière préjudiciable à l’environnement.

 

« Nous n’avons toujours pas de chiffres sur ces subventions pour la bonne raison qu’on n’a toujours pas de définition de ce qu’est exactement une telle subvention préjudiciable à l’environnement», a souligné à l’AFP Markus Knigge, responsable du secteur pêche à l’ONG Pew-Environment, l’une des 91 signataires.

Dans le cas de la pêche, « on déplore que la majorité des aides versées par l’Union européenne aillent à la modernisation des bateaux et des technologies de pêche alors que l’argent diminue pour les mesures de surveillances des quotas de pêche», a-t-il ajouté.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus