- 

Le bruit du trafic routier associé à l’hypertension

Le 26 octobre 2006 par Claire Avignon
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Dans un article publié dans la revue Occupational and environmental medicine, des chercheurs suédois associent l’exposition résidentielle au bruit du trafic routier et l’hypertension. Des travaux qui viennent renforcer les conclusions (identiques) obtenues lors d’études précédentes. Dans cette dernière recherche, un questionnaire a été adressé par courrier à 667 personnes. Plus de 500 y ont répondu, ce qui a permis d’évaluer leur état de santé. Parallèlement, les scientifiques ont calculé le bruit auquel chaque foyer interrogé est exposé. Pour les personnes exposés à des bruits entre 45 et 65 dB(A), le risque d’hypertension augmente de 38% pour chaque hausse de 5 dB(A). Un risque qui atteint 71% pour les femmes, et 93% pour les personnes exposées pendant plus de 10 ans. Sans surprise, la santé des personnes qui n’ont pas de triple vitrage, qui vivent dans une vieille maison, et qui ont leur chambre donnant sur une rue est la plus menacée, avec un risque d’hypertension multiplié par 2,47 (soir 247%) pour chaque palier de 5 dB(A).


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus