Le bruit des transports dangereux pour la santé

Le 01 avril 2011 par Geneviève De Lacour
> 
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Le bruit des transports a un impact sanitaire. A tel point qu’en matière de problèmes environnementaux affectant la santé des populations, le bruit arriverait en seconde position juste après la pollution de l’air. Selon une étude internationale coordonnée par l’Organisation mondiale de la santé (OMS) et l’Europe -en l’occurrence le Joint Research Center (JRC)-, une personne sur trois subirait des nuisances sonores au cours de la journée, et une sur cinq voit son sommeil perturbé la nuit à cause du bruit des voitures, des trains ou des avions.

Toujours selon cette même étude, le bruit engendré par le trafic aurait pour effet, au niveau européen, «la perte de plus d’un million d’années de vie en bonne santé suite à la morbidité». Le bruit routier ne provoque pas seulement des troubles du sommeil mais peut, aussi, être à l’origine de crises cardiaques, de troubles de la concentration et d’acouphènes. Selon l’étude, 1,8% des crises cardiaques pourraient être attribuées au bruit du trafic dans les pays les plus riches d’Europe pour une exposition à des volumes de 60 décibels (dB). L’organisation Transport & environnement, une ONG de transport durable basée à Bruxelles, a commandé une étude en 2008 dans laquelle elle estimait à 50.000 le nombre de cas de crises cardiaques à l’issue fatale, et 200.000 le nombre de cas de maladies cardio-vasculaires générées par le bruit des trains et du trafic routier.

« Le bruit du trafic n’est pas seulement une nuisance environnementale mais menace également la santé publique, déclare Zsuzsanna Jakab, directrice régionale de l’OMS pour l’Europe. Nous espérons que ces derniers résultats vont pousser les gouvernements et les responsables des collectivités locales à introduire une réglementation plus stricte en matière de contrôle du bruit, tant au niveau national que local, et cela pour protéger la santé des Européens vis-à-vis d’une nuisance qui ne cesse de croitre.»

La Commission européenne devrait publier, en juin prochain, une proposition de révision de sa directive sur le bruit dans le transport.

« La Commission européenne a l’opportunité dans les prochaines semaines de réduire de moitié le bruit du trafic et ainsi de protéger des millions d’Européens de risques pour leur santé», déclare Nina Renshaw, directrice adjointe de Transport & environnement. «Cette proposition de révision de la directive européenne permettra d’établir des niveaux plus stricts de bruit pour les voitures, les camions et les bus



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus