- 

Le bruit au travail gêne la moitié des Français

Le 21 février 2008 par Agnès Ginestet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les résultats d’un sondage Ipsos réalisé pour l’association d’information et de prévention dans le domaine de l’audition appelée Journée nationale de l’audition (JNA), et le groupe de protection sociale complémentaire et de retraite Médéric, ont été rendus publics le 19 février. 17% des actifs se déclarent très fréquemment gênés par un niveau sonore trop élevé au travail, 14% souvent et 20% parfois.

Parmi cette moitié d’actifs affectés par le bruit au travail, les agriculteurs et les ouvriers apparaissent comme les professions les plus touchées, et le secteur de l’industrie et de la construction est davantage concerné que ceux des commerces, des services et des administrations. 20% des actifs ayant été confrontés au bruit au travail déclarent avoir eu l’occasion de s’en plaindre auprès de leur hiérarchie ou employeur.

Les bruits d’ordre mécanique sont en tête du classement (58%), et 34% des interrogés citent les voix, le téléphone, et la musique. La majorité des actifs du secteur de l’industrie et de la construction gênés par le bruit estiment que les nuisances sonores ont un impact sur leur audition. Pour les autres, elles agissent principalement en modifiant leur comportement (énervement, agressivité…). Mais 41% des actifs se disant gênés par le bruit au travail affirment être insuffisamment informés sur les conséquences sanitaires.

La 11e édition de la JNA, qui aura lieu le 13 mars, aura pour thème «Les Français et le bruit au travail».


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus