Le BPA s’échappe aussi des bouteilles en métal

Le 13 juillet 2011 par Geneviève De Lacour
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les consommateurs qui pensaient éviter tout contact avec le bisphénol A (BPA) en remplaçant leurs bouteilles en plastique par des cannettes métalliques, vont devoir réviser leur jugement. Selon une étude publiée le 11 juillet dernier dans la revue Science News, certaines bouteilles métalliques libèrent aussi du BPA.
 
Le perturbateur endocrinien ne vient pas du métal, proprement dit, mais de la résine époxy qui recouvre l’intérieur du récipient.
«La quantité de BPA libérée reste faible», relativise Scott Belcher, toxicologue de l’université de médecine de Cincinnati (Etats-Unis), l’un des co-auteurs.
 
Les membres de son équipe ont testé différents types de contenants: vieilles bouteilles en aluminium avec un revêtement en résine à l’intérieur, bouteilles oubliées au fond d’un placard, bouteilles neuves en acier inoxydable ou en aluminium.
 
Après avoir les avoir nettoyées, les scientifiques les ont remplies d’eau et gardé 5 jours avant de tester leur contenu. L’expérience a été reconduite, par la suite, avec de l’eau bouillante.   
 
Résultat, les récipients neufs, en acier inoxydable ne libèrent pas de BPA. Les bouteilles en aluminium les plus anciennes relâchent de 0,17 à 0,3 nanogramme de BPA par ml d’eau. Les vieilles bouteilles en aluminium avec un revêtement intérieur en époxy libèrent entre 0,14 et 0,59 ng  de BPA par ml. En revanche, les contenants récents en alu relarguent jusqu’à 6 fois plus de BPA que les vieilles bouteilles faite du même métal.  
 
La seconde phase de l’expérimentation n’est pas rassurante. Avec l’eau bouillante, les concentrations en BPA sont jusqu’à 4 fois supérieures à celles contenues dans l’eau froide.
 
Un fait rassurant, les récipients étiquetés «sans BPA» ne semblent pas libérer de BPA.
Conclusion : avant d’emporter son thé chaud en randonnée, mieux vaut s’assurer que la thermos est bien « BPA free».


Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus