Le Bordeaux titre moins de CO2

Le 28 janvier 2014 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Le Bordeaux est moins carboné qu'en 2008.
Le Bordeaux est moins carboné qu'en 2008.
CIVB

On ne sait pas encore de quelle qualité sera le millésime 2013 dans le Bordelais. Ce qui est sûr, en revanche, c’est que les blancs, les rouges et les rosés de la première région vinicole de France seront moins carbonés que ceux des années passées.

Le comité interprofessionnel des vins de Bordeaux (CIVB) a publié, ce 28 janvier, les données du nouveau bilan carbone de la filière viti-vinicole bordelaise. Et les résultats sont bons. Selon ces statistiques, les vignerons ont rejeté, directement et indirectement, 770.000 tonnes équivalent CO2 en 2013, contre 840.000 téqCO2 en 2008. Soit 9% de moins en 5 ans.

Ces bonnes performances sont largement imputables, explique le CIVB, à la réduction du poids des bouteilles, à la baisse des émissions de CO2 des verriers, et à la diminution du nombre de bouteilles utilisées, du fait du développement des ventes en vrac. La consommation d’énergie des professionnels a reculé de 12% sur la période, indique le syndicat professionnel.

Pour autant, tous les postes du bilan carbone ne reculent pas. Ainsi, les émissions imputables au fret bondissent de 24% (172.000 téqCO2 en 2013), en raison de la hausse de 88% des exportations en 5 ans. La rançon carbonique du succès.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus