Le blanchiment des coraux s’accélère au niveau mondial

Le 22 décembre 2014 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Après le Pacifique Nord, au tour du Pacifique Sud et de l'Océan indien
Après le Pacifique Nord, au tour du Pacifique Sud et de l'Océan indien

Conséquence directe du réchauffement, le blanchiment des récifs coralliens tend à se généraliser dans le Pacifique et l’océan Indien, alertent les experts.

 

Depuis juillet, les rapports faisant état de l’accélération du blanchiment des coraux s’entassent sur les bureaux de l’administration américaine en charge de l’océan et de l’atmosphère (Noaa). Si une énorme partie du Pacifique est déjà affectée –dont les îles Marshall, Kiribati, Hawaï et les côtes de la Floride- le phénomène devrait s’étendre massivement. «A l’échelle mondiale, il s’agit d’un phénomène en cours de généralisation et sans doute le début d’un événement historique», s’inquiète Mark Eakin, coordinateur de l’observatoire des récifs coralliens à la Noaa, dans The Guardian.

Selon lui, les eaux du Pacifique Sud et de l’océan Indien se réchauffant, la Grande barrière de corail devrait être touchée par ce phénomène de blanchiment dès janvier 2015.

En 1998, un record de blanchiment des coraux avait déjà été observé, en raison du passage d’El Nino, combiné avec le réchauffement de la température des eaux. 15% des coraux mondiaux avaient été détruits à cette occasion. Pour Ove Hoegh-Guldberg, un expert des coraux de l’université australienne du Queensland, le phénomène actuel risque d’être au moins aussi important que celui de 1998, et devrait durer de 6 à 12 mois, avec un nouveau passage d’El Nino.

«Avec un phénomène de blanchiment se répétant tous les 10 ans, les coraux n’ont pas le temps de se reconstituer, car il leur faut des décennies pour cela», explique Mark Eakin.

«Avec des effets ressentis sur les coraux dès une hausse du mercure de 1°C, les récifs pourraient disparaître au cours des 50 prochaines années», ajoute Ove Hoegh-Guldberg.

Selon le dernier rapport de la Noaa, le blanchiment des récifs coralliens s’observe déjà dans les eaux de 50 Etats depuis 1997.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus