Le bisphénol A, perturbateur endocrinien confirmé par la justice européenne

Le vendredi 20 septembre 2019 à 16h 31 par Romain Loury
La CJUE, à Luxembourg
La CJUE, à Luxembourg

Nouveau revers pour le syndicat européen des fabricants de plastique, PlasticsEurope, qui vole au secours du bisphénol A: vendredi 20 septembre, la Cour de justice de l’Union européenne (CJUE) a donné raison à l’Agence européenne des produits chimiques (ECHA), qui avait classé cet agent chimique comme substance extrêmement préoccupante.

Extrait : Déjà interdit dans les biberons au niveau européen –et dans les contenants alimentaires en France-, le bisphénol A est sur une bien mauvaise pente: l’ECHA l’a classé comme substance extrêmement préoccupante (SVHC, pour...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus