Le Bangladesh n’est plus menacé de submersion

Le 22 avril 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

Le pays le plus plat du monde ne risque plus la noyade. Telle est, du moins, la principale conclusion d’une étude publiée jeudi au Bangladesh, par le Centre pour les services d'information sur l'environnement et la géographie (Cegis), basé à Dacca. Selon le Cegis, l’élévation du niveau de l’océan Indien, phénomène engendré par la dilatation thermique des eaux produite par le réchauffement climatique, sera compensée par l’apport annuel d’au moins un milliard de tonnes de sédiments, charriés par les rivières et les fleuves himalayens. Interrogé par l’AFP, Maminul Haque Sarker, le directeur du Cegis, rappelle que «les sédiments façonnent les côtes du Bangladesh depuis des milliers d'années. Et même si le niveau de la mer monte d'un mètre maximum, la plupart du littoral du Bangladesh restera intact».

 

Ces résultats sont donc moins alarmistes que ceux des études citées par le Giec. Dans son dernier rapport d’évaluation, paru en 2007, le panel de climatologues estimait que, compte tenu de l’accroissement démographique, des baisses de régime hydrographique des fleuves (en raison du moindre apport prévu de neige sur le Toit du monde) et d’une diminution des apports de sédiments, imputables aux barrages (Faraka sur le Gange), des centaines de milliers de riverains du méga delta formé par les embouchures du Gange et du Brahmapoutre sont potentiellement menacés par la montée du niveau de l’océan.

 

La rédaction du Journal de l’environnement n’ayant pu consulter l’étude bangladeshie, il n’est pas aisé de s’y retrouver dans cette controverse géographique. Ce qui est, en revanche, acquis, c’est que contrairement aux affirmations de Maminul Haque Sarker, les études citées par le Giec mentionnent l’apport des sédiments.  

 

 

Chapitre du rapport du Giec consacré aux deltas asiatiques



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus