Lars Josefsson veut réformer le commerce des quotas

Le 12 mai 2006 par Enerpresse
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Après avoir présenté son projet de réforme du système d’échange des quotas d’émissions de CO2 devant le Forum économique mondial de Davos, en janvier dernier, le patron de Vattenfall a récidivé. Devant la Commission du développement durable de l’ONU, Lars Josefsson a estimé que les électriciens devaient «énergiquement réduire leurs émissions actuelles de CO2.» Et pour ce faire, a rappelé le dirigeant suédois, «nous devons faire tout ce que nous pouvons pour que le prix du quota soit raisonnable et que le marché soit aussi global que possible.» En clair, le nouveau système d’échange devra être mondial, obligatoire. Les pays recevront des autorisations d’émettre, au prorata de leur PNB. Les allocations de quotas aux entreprises devront être faites au niveau national. Enfin, les prix du quota devront être plafonnés.


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus