Lancement du premier débat public sur un projet éolien offshore

Le 29 avril 2010 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

 

Alors que l’avenir de l’éolien terrestre se joue à l’Assemblée nationale, ce sont des citoyens qui vont écrire celui de l’éolien marin. Mercredi, la Commission particulière du débat public (CPDP) a lancé la procédure de concertation pour le projet de parc éolien offshore, dit « des 2 côtes ». C’est la première fois, en France, qu’un tel projet arrive aussi loin dans la procédure.

 Porté par la Compagnie du vent, filiale de GDF Suez, il prévoit, dans sa version initiale, l’implantation de 140 turbines de 5 MW unitaire, à 14 km au large du Tréport (Seine-Maritime). Imposant, ce projet représente 11% de la puissance éolienne totale qui devra être installée en mer.

 Pour se concilier les bonnes grâces des riverains, la Compagnie du vent prévoit deux sites alternatifs, l’un plus près de la côte (et ne comptant que 60 éoliennes), l’autre plus au large (avec 320 machines).

La CPDP doit rendre son rapport à l’automne. L’industriel aura alors trois mois pour indiquer la suite qu'il donne à son projet, en s'appuyant sur les enseignements du débat public.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus