Lancement d’une étude sur les algues vertes en Bretagne

Le 17 août 2009 par Sonia Pignet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Suite au décès d’un cheval sur une plage des Côtes d’Armor le 28 juillet dernier (1), l’association Eau et Rivières de Bretagne avait dénoncé la passivité de l’Etat face à «un cancer environnemental qui ronge le littoral breton». Après avoir mis en ligne un dossier sur le sujet, le ministère de l’écologie, de l’énergie, du développement durable et de la mer (Meeddm) a annoncé vendredi 14 août le lancement d’une étude sur la toxicité des algues vertes en Bretagne.

Celle-ci est confiée à l’Institut national de l’environnement industriel et des risques (Ineris). Il aura pour mission d’effectuer des prélèvements d’air sur les amas d’algues présentes sur les plages, afin de qualifier et quantifier les gaz émis lors de la putréfaction de ces algues. Dans un communiqué, le Meeddm indique que les résultats de ces analyses devraient être connus en milieu de semaine.

(1) Dans le JDLE : «Algues vertes: Eau et Rivières de Bretagne dénonce "l'indifférence de l'Etat"»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus