Lancement d’un portail sur la radioactivité de l’environnement

Le 05 février 2010 par Sabine Casalonga
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Un site internet centralisant les résultats des mesures sur la radioactivité de l’environnement a été lancé le 2 février par le réseau national de mesures (RNM) qui regroupe les acteurs de la surveillance.

Unique en Europe, ce nouveau portail (www.mesure-radioactivite.fr) vise à faciliter l’accès aux mesures pour tous les publics. Il s’inscrit dans une démarche de transparence engagée par l’Institut de radioprotection et de sûreté nucléaire (IRSN) qui avait déjà lancé une nouvelle version de son site internet en mars 2009 (1). «L’étude et la surveillance des niveaux de radioactivité présents dans l’environnement sont essentielles pour contribuer à l’évaluation des impacts des substances radioactives sur la santé de l’homme et sur l’environnement», souligne l’IRSN.

Placé sous l’égide de l’Autorité de sûreté nucléaire (ASN) et géré par l’IRSN, le RNM rassemble les ministères de la santé et de l’écologie, les exploitants (EDF, Andra, Areva, CEA), des agences sanitaires (Afssa, InVS) et des associations, dont l’Association pour le contrôle de la radioactivité de l'Ouest (Acro) et le Groupement de scientifiques pour l'information sur l'énergie nucléaire (GSIEN).

La base de données contient près de 200.000 mesures dont près de deux tiers sur l’air et 53.000 sur l’eau, la faune et la flore et les produits alimentaires. Depuis janvier 2009, 15.000 données sont ajoutée chaque mois. Elles sont issues de 60 laboratoires agréés par l’ASN dont 42 dépendant d'exploitants nucléaires et deux laboratoires d'associations critiques vis-à-vis du nucléaire (Criirad, Acro).

Dans une déclaration commune, l’Acro et le GSIEN saluent un outil qui «va dans le sens de la charte de l’environnement et de la convention d’Aarhus», mais préviennent que leur participation «n’enlève rien aux réserves et critiques» qu’elles pourraient être amenées à faire sur le nucléaire. Les ONG appellent en outre à un élargissement des données aujourd’hui «limitées aux seules mesures réglementaires (…) destinées à vérifier la conformité de l'installation», pour permettre un meilleur contrôle de l’état de l’environnement et de l’impact sanitaire de la radioactivité.

(1) Dans le JDLE «Radioactivité de l’environnement: l’IRSN à l’heure de la transparence»


A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus