Lancement d’un nouveau plan de lutte contre les micropolluants

Le jeudi 08 septembre 2016 à 18h 58 par Romain Loury
Exposés aux résidus de contraceptifs, les poissons peuvent changer de sexe.
Exposés aux résidus de contraceptifs, les poissons peuvent changer de sexe.
DR

La ministre de l’environnement Ségolène Royal a annoncé, jeudi 8 septembre, le lancement d’un nouveau plan d’action national sur les micropolluants. Il prend la suite de trois autres plans parvenus à échéance, dont celui sur les PCB et celui sur les résidus de médicaments. 

Extrait : L’annonce a été faite en ouverture de la première conférence internationale sur les risques liés aux résidus de médicaments dans l’environnement, qui se tient jeudi 8 et vendredi 9 septembre à Paris. Un «sujet d’une...

comment lire l'article complet ?

Vous êtes abonné

Saisissez vos codes d’accès :

Mot de passe perdu?
Cliquez ici

Pas encore abonné ?

Abonnez-vous au JDLE et soyez au cœur de l’information professionnelle en Hygiène, Sécurité et Environnement.

Découvrez notre offre d’abonnement :

  • - Un accès simple à toute l’actualité HSE pour une meilleure maitrise des risques
  • - Une communauté de professionnels et un outil d’échange pour partager vos retours expériences
  • - Une newsletter quotidienne pour ne pas passer à côté de l’information

en savoir plus

A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus