Lait et fruits à l'école : publication d'un rapport de la Cour des comptes

Le 02 novembre 2011 par Foodsafety Vigilance
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Publié le 28/10/2011 par Salma Lamari

Remise directe au consommateur > Restauration

 
Un rapport n° 10/ 2011 de la cour des comptes relatif à l'efficacité des programmes “Lait aux écoliers” et “Fruits à l’école” vient d'être publié au JOUE C 313 du 26 octobre 2011. 
Ces programmes ont notamment pour objectif de contribuer à une alimentation plus saine dans les écoles. 
Ainsi, dans son communiqué de presse, la cour précise que "les programmes «Lait aux écoliers» et «Fruits à l’école» de l’Union européenne (UE) visent à encourager les enfants à adopter une alimentation saine en consommant des produits laitiers, ainsi que des fruits et des légumes". 
 
Le programme "Lait aux écoliers" a mis en place les mesures suivantes : 
- subvention des produits laitiers inclus dans le repas de la cantine ; 
- vente à prix réduit de lait en dehors des cantines ;
- distributions gratuites de lait en dehors des cantines.
Le programme "fruits à l'école" prévoit quant à lui : 
- de créer une allocation spécifique à ces produits ; 
- de mettre en place des mesures d’accompagnement pédagogique qui doivent être adoptées pour garantir le succès du programme ; 
- de procéder à des distributions gratuites de fruits en dehors des repas. 
 
Pour vérifier l'efficacité de ces deux programmes, la cour a réalisé un audit conjoint sur les années scolaires 2008/2009 et 2009/2010. Cet audit a, par exemple, permis de savoir si les programmes étaient susceptibles de remplir leur rôle éducatif et d’influencer les habitudes alimentaires futures.
 
L'audit a permis de conclure : 
- que le programme «Lait aux écoliers» n'était pas efficace concernant les impacts à court et long termes et qu'il avait peu d'impact sur les habitudes alimentaires ; 
- que le programme «Fruits à l’école" était semble-t-il plus efficace.
Par conséquent, la cour formule une série de recommandations pour améliorer le programme "Lait aux écoliers" : elle propose entre autres de "tenir compte de la valeur nutritionnelle accordée au produit par rapport aux objectifs de santé publique."
 
Pour information, la Cour contrôle la gestion de toutes les administrations, de tous les organismes publics ou parapublics nationaux. Le contrôle porte sur la qualité et la régularité de la gestion, sur l’efficience et sur l’efficacité des actions menées au regard des objectifs fixés par les pouvoirs publics ou l’organisme concerné. Cette mission se réfère ainsi aux pratiques d’audit de la performance, c’est-à-dire de la vérification des résultats. La Cour n’énonce pas seulement des critiques, elle présente aussi des recommandations. 
 
Sources : - Rapport spécial n o 10/2011 «Les programmes “Lait aux écoliers” et “Fruits à l’école” sont-ils efficaces?», JOUE C 313 du 26 octobre 2011 ; 
- Communiqué de presse de la Cour des comptes "La Cour des comptes européenne publie son rapport spécial n° 10/2011 «Les programmes «Lait aux écoliers» et «Fruits à l’école»
sont-ils efficaces»?", 24 octobre 2011 .
 

 



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus