Laissez recycler les petits papiers

Le 06 février 2012 par Stéphanie Senet
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email

Les professionnels de la collecte et du recyclage des papiers de bureau ont signé, ce 6 février au ministère de l’écologie, une convention par laquelle ils s’engagent volontairement à développer la filière.

Actuellement, sur les 900.000 tonnes de déchets de papier produits chaque année, plus de 50% ne sont tout simplement ni collectés ni recyclés. «500.000 t de papier partent en décharge ou à l’incinération alors que, justement, les citoyens pensent qu’avec le verre, le papier est la matière la plus simple à recycler», a insisté la ministre de l’écologie, Nathalie Kosciusko-Morizet, lors d’une conférence de presse.

Le résultat s’avère encore plus mauvais pour leur seconde vie: seul 5% du papier-ramette acheté est fabriqué à partir de papier recyclé.
La convention vise ainsi à collecter 200.000 t de papier de bureau supplémentaires à l’horizon 2015. Pour cela, les professionnels ciblent un gisement encore peu exploité, les déchets de papier des PME et des administrations. Des actions de sensibilisation permettront selon eux d’améliorer les taux de collecte.

Pour encourager l’achat de nouveaux produits, l’Etat s’engage de son côté à augmenter la part du papier recyclé au sein de la commande publique.
Au niveau de l’emploi, le ministère évalue dans un communiqué que 1.000 t de déchets supplémentaires représenteront un nouveau poste (pour la collecte et le tri). 

Actuellement, une cinquantaine d'usines recyclent en France les papiers-cartons.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus