La voiture électrique stocke enfin du courant

Le 12 mars 2015 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Désormais, la voiture électrique peut réinjecter de l'électricité sur le réseau.
Désormais, la voiture électrique peut réinjecter de l'électricité sur le réseau.
Endesa

Les gestionnaires de réseau de distribution (GRD) en rêvent. Nissan et Endesa l’ont fait. Le constructeur automobile et l’électricien espagnol ont conclu, lors du salon automobile de Genève, un accord qui préfigure, peut-être, les relations qu’entretiendront ces deux secteurs de l’industrie.

Pour l’électricien, la batterie de la voiture électrique peut être utilisée pour stocker de l’électricité renouvelable, en période de faible consommation. Et la réinjecter sur le réseau lorsque la demande repart à la hausse. Ces deux actions contribuant à assurer la stabilité des réseaux. L’automobiliste peut espérer être rémunéré pour stocker de l’électricité pour le compte du GRD. Et éventuellement alimenter son domicile avec sa batterie.

Voilà pour la théorie. Pour la pratique, les deux partenaires entendent déployer, en Europe, la technologie V2G (pour Vehicule to Grid, de la voiture au réseau) développée par Endesa. Celle-ci associe une borne de recharge de 10 kW bi-directionnelle (pour la recharge de la batterie et la réinjection sur le réseau) au véhicule électrique.

Les premières expérimentations, associant les bornes de l’électricien espagnol aux Leaf électriques de Nissan, devraient débuter dans quelques jours à Madrid.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus