La voiture électrique accélère

Le 09 juin 2017 par Valéry Laramée de Tannenberg
Imprimer Twitter Facebook Linkedin Google Plus Email
Les flottes captives s'électrifient.
Les flottes captives s'électrifient.
La Poste

L’an passé, la taille du parc mondial de VE s’est accrue de 37%, souligne l’AIE. Un chiffre à relativiser.

Assiste-t-on au décollage, si l’on peut dire, de la voiture électrique? Les experts de l’Agence internationale de l’énergie (AIE) ne sont pas loin de le penser. Dans une note publiée en fin de semaine, l’agence de l’OCDE souligne que plus de 2.000 voitures électriques (VE) neuves ont été vendues, chaque jour, en 2016. Résultat: en atteignant les 2 millions de véhicules, la taille du parc mondial a bondi de plus de 37% en un an.

Cinq pays tirent le marché

Ce marché est tiré par la Chine, les Etats-Unis, le Japon, les Pays-Bas et la Norvège; 5 pays où circulent 80% des héritières de la Jamais Contente. En moyenne, 6 véhicules sur 10 sont des purs électriques, 40% étant des hybrides rechargeables.

Relativité. Plus de 1,2 milliard de voitures sillonnent les routes du monde. La part de marché du VE atteint donc vaillamment 0,1%. En 2016, 87 millions de voitures neuves ont été vendues, parmi elles 750.000 voitures électriques: moins de 1%.

Plusieurs raisons à cet engouement. Le développement des batteries, notamment. Depuis 2009, notent les rapporteurs, le coût des systèmes de stockage d’électricité embarqués a été divisé par 4 et leur densité énergétique a été multipliée par 6. Les coûts du stockage pourraient atteindre une centaine de dollars le kilowattheure dès 2020: trois fois moins qu’aujourd’hui. D’un autre côté, les soutiens publics au développement de ce véhicule ‘zéro émission’ ne se démentent pas, favorisant la créativité chez les constructeurs automobiles. Même Porsche développe de puissants bolides électriques.

Trop peu de bornes publiques

Petit bémol, en revanche, pour les points de recharge. On en compte environ 2,3 millions dans le monde, répartis de façon très inégale. Tout type confondu, une borne sur trois est en Chine. Et seules 14% d’entre elles sont librement accessibles sur la voie publique. Les rues comptent donc 6 fois plus de voitures électriques que de bornes.

Si le progrès technique continue sa course folle et que rien n’entrave les approvisionnements de lithium (métal vital pour la fabrication des batteries), l’AIE estime que le parc mondial de VE pourrait décupler d’ici à 2020, pour atteindre l’incroyable chiffre de 220 millions de véhicules immatriculés en 2030. On peut toujours rêver.



A suivre dans l'actualité :

Sites du groupe

Le blog de Red-on-line HSE Compliance HSE Vigilance HSE Monitor

Les cookies assurent le bon fonctionnnement de nos sites et services. En utilisant ces derniers, vous acceptez l’utilisation des cookies.

OK

En savoir plus